Connect with us

Pilules de Revée

Cent ans de Médecine Aéronautique en Italie

Published

on

Trois journées d’études intensives, sept sessions dédiées à l’approfondissement de la médecine aérospatiale et plus de 30 interventions d’experts de renommée internationale promettent d’éclairer le paysage de la médecine et ses applications quotidiennes.

Du 11 au 13 octobre, au sein de l’Aula Magna “Giovanni Agnelli” du Politecnico de Turin et du Energy Centre, s’est tenu le prestigieux XXXIIIe Congrès National de l’Association Italienne de Médecine Aéronautique et Spatiale (AIMAS), attirant un groupe éclectique de professeurs d’université, d’officiers médicaux, d’experts et de chercheurs venant de toute l’Italie. 

Le congrès a débuté le mercredi avec une session commémorative consacrée au “Cent ans de Médecine Aéronautique en Italie“, à l’occasion de l’anniversaire de l’Arma Azzurra. 

À l’initiative a débuté avec le discours du Général Inspecteur au Chef (a) Enrico Tomao, adressé aux autorités civiles et militaires, suivi d’une conférence magistrale stimulante prononcée par Franco Malerba, le premier astronaute italien, sur le thème “Gravité artificielle pour les astronautes lors des voyages interplanétaires”.

Le deuxième jour, le 12 octobre, qui a rassemblé plus de 200 participants, a abordé divers sujets, de la “synergie d’un système complexe” à la relation entre “aéronef et aéroport”. Les discussions se sont concentrées sur la “médecine clinique aéronautique”, la sécurité aériennes, ainsi que les aspects neurophysiologiques et neuropsychologiques des neurosciences aérospatiales. 

Le XXXIIIe Congrès National de l’AIMA a offert une vue d’ensemble complète de la médecine aérospatiale et de son impact sur la vie quotidienne. Les experts ont présenté des recherches de pointe et des découvertes qui enrichiront non seulement le domaine de la médecine,  mais auront également un impact significatif sur notre compréhension de la vie dans l’espace et sur Terre.

La médecine dans l’espace

L’intervention de la doctoresse Monica Monici, coordinatrice du projet « Suture in Space », sélectionné par l’Agence spatiale européenne et financé par l’Agence spatiale italienne, revêt une grande importance. Cette recherche exceptionnelle, également soutenue par Revee Srl, représente la première expérience visant à comprendre comment se déroule le processus de guérison dans les tissus humains blessés et suturés dans l’espace. Lors d’une récente interview, la doctoresse a décrit l’importance de cette recherche et comment elle pourrait influencer l’avenir des missions d’exploration spatiale. Le projet « Suture in Space » est le résultat d’une collaboration internationale entre des chercheurs italiens, allemands, néerlandais et danois, et il constitue une avancée majeure dans l’analyse des blessures et du processus de guérison dans des conditions de microgravité.

La médecine aérospatiale prend de plus en plus d’importance au fil du temps, à la fois en prévision de la croissance de la présence humaine dans l’espace et en raison de sa contribution à la vie sur Terre. Cette branche de la médecine offre des indications précieuses pour la prévention et le traitement des maladies liées au vieillissement, ainsi qu’une meilleure compréhension des effets de la gravité et de la microgravité sur le corps humain.

La recherche biomédicale dans l’espace a permis de comprendre des mécanismes pathologiques importants, fournissant des outils précieux pour le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques.
Les études menées dans des conditions de microgravité peuvent avoir des répercussions intéressantes, a conclu le docteur Monici : «Les nouvelles connaissances pourront également être appliquées sur Terre. Par exemple, la nouvelle technique développée pour le projet Suture in Space, qui permet de maintenir des tissus prélevés dans des conditions vitales pendant plus d’un mois, pourrait être utilement appliquée dans les domaines de l’ingénierie tissulaire et de la médecine régénérative».

Le progrès de la médecine aérospatiale

Le troisième jour du Congrès, le 13 octobre, a été axé sur divers sujets clés liés à l’état actuel

de la médecine aérospatiale et aux défis futurs. Le congrès offre une opportunité unique aux participants d’approfondir leurs connaissances, de partager leurs expériences et de contribuer à l’avancement de la médecine aérospatiale. Dans un communiqué de presse, le lieutenant-colonel médecin Paola Verde, Secrétaire Général de l’AIMAS, a expliqué : «L’évolution technologique et les performances avancées des vaisseaux spatiaux ont exposé le corps humain à des efforts mentaux et physiques de plus en plus intenses. Les limitations des voyages atmosphériques et spatiaux ne sont pas uniquement dictées par la technologie, mais aussi par les limites de la tolérance humaine. La médecine aérospatiale a développé des exigences aéromédicales pour la sélection et l’aptitude des aviateurs et des astronautes, permettant à un nombre croissant de personnes de voler en toute sécurité, même avec des affections significatives».

Click to comment

Raccontaci la tua esperienza

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lipedema
Médecins et chirurgiens3 mois ago

Graisse anormale sur les jambes: peut être lipœdème

blefaroplastica
Médecins et chirurgiens3 mois ago

Blépharoplastie: le regarde de la jeunesse

ginecomastia
Médecins et chirurgiens3 mois ago

Affronter la gynécomastie. Du maladie psychologique à la renaissance

volto gualdi
Médecins et chirurgiens4 mois ago

Visage et chirurgie esthétique: une conversation avec le professeur Alessandro Gualdi

Médecins et chirurgiens4 mois ago

Une “Moustache” contre les cancers masculins

Médecins et chirurgiens4 mois ago

Chirurgie laparoscopique, des techniques traditionnelles à la robotique

Pilules de Revée4 mois ago

Pagayer pour la santé : les avantages de l’aviron pour les femmes ayant subi une opération pour un cancer du sein.

rete oncologica
Médecins et chirurgiens4 mois ago

Rete Oncologica et le manifeste contre la douleur

Pilules de Revée4 mois ago

Cent ans de Médecine Aéronautique en Italie

infermieri
Les associations5 mois ago

Infirmières en encologie: l’évolution des soins

paziente
Médecins et chirurgiens5 mois ago

Biganzoli, le patient au centre des soins

Oncoplastica
Médecins et chirurgiens5 mois ago

Nava, oncoplastie conservatrice et cancer du sein

Day Scar
Pilules de Revée5 mois ago

DayScar : le protocole de traitement des cicatrices devient une application mobile

Ereditarietà
Médecins et chirurgiens5 mois ago

Hérédité dans le cancer du sein. À quel point est-ce déterminant? L’avis de l’oncologue Nicola Rocco

Médecins et chirurgiens5 mois ago

Calabrese, l’importance de la radiologie dans la prévention 

sciamanna
Les associations6 mois ago

Sciamanna, les droits des malades du cancer

Cataliotti
Médecins et chirurgiens6 mois ago

Senonetwork Italie, Cataliotti et le cancer du sein

Carlucci chirurgo plastico
Médecins et chirurgiens6 mois ago

Carlucci, corriger la mamelle tubéreuse

sein
Pilules de Revée6 mois ago

Sein

Copyright © 2022 Revée News. Periodico di informazione sul mondo Chirurgia e del Benessere | Registrazione Tribunale di Torino n. 21 il 17/10/2023 |
Direttore responsabile Debora Pasero | Edito da REVEE SRL - corso Quintino Sella, 131 - Torino C.F. 10818580010

En savoir plus sur Revèe News

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture