Connect with us

Médecins et chirurgiens

Diastase masculine: le parcours du patient

Published

on

La diastase est une condition qui concerne aussi les hommes. Docteur Stefano Campa, spécialiste en chirurgie plastique esthétique et reconstructive, nous expliques comment la diastase masculine est une pathologie presque diffusée entre les patients bariatriques et pas uniquement eux. La symptomatologie la plus courante prévoit l’altération des fonctions de l’intestin et de la vésicule, autre que diverses dyspepsies, réduisant la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Diastase masculine: ceux qui en souffre

Docteur Stefano Campa, spécialiste en chirurgie plastique esthétique et reconstructive

La diastase masculine se produit lorsque la séparation des muscles de l’abdomen est plus de 2,5 cm. «La diastase peut être d’intensité légère, modérée ou sévère – précise Campa – dans ce dernier cas non seulement apportera un dommage esthétique, il créera aussi un effet fonctionnel».

Ceux qui vivent la condition d’obésité peuvent avoir un risque plus élevé de souffrir de diastase causée par l’augmentation de la pression intra-abdominale due à l’augmentation de la graisse. Cependant, la diastase masculine peut également affecter qui fait de l’activité physique sans précautions spécifiques ou bien ceux qui ont une laxité congénitale. «Dans ce cas là – continue il chirurgien – on peut y avoir des défauts congénitaux et il y a moins de  résistance de la paroi abdominale».

L’intervention

L’intervention pour corriger la diastase consiste à : «Reconstruire l’intégrité de la paroi musculaire» nous explique Campa. Si on effectue une chirurgie abdominale on peut procéder en parallèle la correction de la diastase. On commence en décollant le lambeau cutané et on exécute une plastique de la paroi abdominale. «Généralement je la fais en double couche – continue le chirurgien – la première couche est plus profonde, par contre l’autre est plus superficiel et on utilise une suture continue en sorte que ce soit fortement entaché».

Dans le cas entre le quel on doit opérer un patient qui souffrait d’obésité il est mieux de lui soumettre à la chirurgie bariatrique précédemment pour normaliser son poids. «Après six mois ou un an il sera possibile commencer les interventions de remodelage du corps» nous explique Campa.

La réhabilitation 

«En post-op il faut avoir précaution – continue le chirurgien – parce que tout ce qui fait augmenter la pression intra-abdominaux met à l’épreuve les muscles rettois». Pour éviter que l’application puisse céder en provocant une récidive, il est important de porter une gaine pour un ou deux mois après l’intervention.

«Selon moi les gaines sont essentielles – continues Campa – parce qu’elles réduisent l’oedème des tissus sous-cutanés». Elles apportent aussi une résistance à l’augmentation de la pression intra-abdominale en empêchant que la plastique des muscles droits cède.

En effet, il est possible qu’on vérifie une récidive et que la diastase masculine se reproduise, mais cette chance doit être évitée. «Surtout dans les premiers jours après l’intervention – conclut le chirurgien – il faut éviter de faire des efforts autrement les sutures cèdent».

Click to comment

Raccontaci la tua esperienza

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2022 Revée News.